Les communes d’Emmerin et de La Louvière se souviennent

Retournons 81 ans en arrière et souvenons-nous de nos aïeux qui sont partis sur les routes de l’exode en mai 1940. Certains n’en sont jamais revenus.

Le Cercle d’Histoire Henri Guillemin soucieux de garder le souvenir de cette époque douloureuse vous propose un de ses ouvrages, paru en 2017 : « Les communes d’Emmerin et de La Louvière se souviennent ».

Fort de 200 pages, agrémenté de nombreux documents, cartes et photos couleur, il retrace de manière chronologique, le parcours de deux familles louviéroises, parties sur les routes de l’exode dès le 14 mai 1940 et leur arrivée dans la petite localité d’Emmerin, située dans la banlieue de Lille le 28 mai.

Ces deux familles, se retrouvent le lendemain, dans ce qui est appelé la bataille de Lille. Quatre membres de celles-ci seront arrêtés et fusillés par les Allemands sur le champ.

L’ouvrage laisse également une large place aux liens fraternels qui vont s’établir entre ces deux familles permettant par la suite, le retour des fusillés dans les cimetières de l’entité. Ces liens très forts existent encore de nos jours, car il reste dans notre entité un dernier témoin de cette tragédie, Fernande Van Cleemput, la fille d’un des fusillés, qui perdra également son grand-père et son oncle.

L’auteur laisse également la place aux acteurs militaires ou civils qui ont participés de près ou de loin à ce début de Seconde Guerre mondiale sans porter de jugement et en remettant l’ensemble dans le contexte de l’époque.

Il brosse aussi un tableau chronologique journalier des événements qui ont conditionné la majorité de la population à prendre les routes de l’exode en mai 1940.

Celui-ci peut être commandé sur le compte du Cercle BE21 0001 0816 5003 au prix exceptionnel de 20,00€. L’ouvrage commandé est disponible sur rendez-vous chaque vendredi de 16h30 à 18h00 dans nos locaux, situés rue de la Station, ancienne gare à Haine-Saint-Pierre, ou livré par colis postal au tarif BPost habituel.

J'ai souffert au stalag

Combien ont-ils été, jeunes hommes et jeunes femmes, à subir le même sort ? Combien restent-ils aujourd'hui à pouvoir raconter ? Leur nombre se réduit forcément d'année en année, hélas. Pour éviter que leur histoire s'efface avec eux, Philippe Carrozza les a rencontrés.

« Nous étions tous assommés de fatigue, si bien que quand on nous a dit que nous allions marcher jusqu'à un endroit où nous pourrions retirer des papiers pour rentrer à la maison, la plupart des hommes n'ont pas vu la supercherie. Les Allemands, par contre, avaient des projets préparés de longue date : nous ramener chez eux comme butin de guerre.»

L’auteur :Philippe CARROZZA

Est originaire de Paliseul et habitant de Rochefort. Philippe Carrozza est connu pour écrire dans les colonnes du quotidien « L'Avenir ». Avant cela, il a suivi des humanités anciennes au collège d'Alzon à Bure et des études de traduction à Marie-Haps avant de décrocher une licence en communications sociales, section journalisme, à l'UCL.

Son passage à la rédaction de la « Libre Belgique » a été suivi d'un engagement à « Vers L'Avenir » à Namur en 1990. Dix ans plus tard, il intègre l'équipe de L'Avenir du Luxembourg. Reconnu pour sa plume, parfois acerbe, il aime donner la parole à celles et ceux qui pensent n'avoir rien à dire quand bien même leur parcours de vie le mérite.

Editeur : « Weyrich Édition »   -   Prix : 6,90 €uros

Publié le 5 mai 2021.

La province de Namur au coeur de la Seconde Guerre mondiale

La Province de Namur poursuit ses actions pour les commémorations 40-45 ! Découvrez le tout nouveau guide du visiteur « La province de Namur au cœur de la Seconde Guerre mondiale ». Un guide indispensable, à glisser dans votre poche, retraçant l'histoire du conflit et listant les principaux lieux de mémoire.

Cette nouvelle publication est distribuée gratuitement par la Province de Namur. Cela vous intéresse ? Contactez-la et n'hésitez pas à en parler autour de vous !

• Pour la version numérique : cliquer sur le lien Numérique

• Pour la version papier :

   o À recevoir par la poste en nous contactant patrimoine.culturel@province.namur.be ou +32(0)81 776 798

   o À récupérer sur : les lieux accueillant l’exposition « Mes parents ne me disent pas tout. Mémoires de la Seconde Guerre mondiale en province de Namur » : L'Expo

Réalisé par le Service du Patrimoine Culturel de la Province de Namur, avec la collaboration de l'Université de Namur, de Stéphane Claisse, d'Olivier Voets, d'Hervé Legros, de René Hicorne et d'Étienne Carpentier, ce guide du visiteur fait partie d'une longue série d'actions provinciales pour les commémorations des 75e et 80e anniversaires de la Seconde Guerre mondiale en 2020. Le programme complet est à découvrir ici :

Itinéraire provisoire de l’exposition programmé dans l'Entre-Sambre-et-Meuse :

1er juillet - 15 septembre : Brûly-de-Pesche

5-13 septembre 2020 : Fraire

22 octobre - 15 novembre 2020 : Saint-Aubin

1er au 29 mars 2021 : Dinant

Publié le 29 juillet 2020.

Godinne et les Godinnois mobilisés, occupés et libérés : 1940-1945

Auteur : Jacques Latour

Editeur Editions namuroises

Date de parution 21 mai 2008

Nombre de pages 176 pages

Dimensions 30,00 cm x 21,00 cm

Poids 400 g

ISBN / EAN 978-2-930378-57-2 – 9782930378572

À quelles épreuves les Godinnois étaient-ils confrontés durant la seconde guerre mondiale, depuis la mobilisation jusqu'à la libération du village par les alliés ? Comment se débrouillaient-ils pour manger, s'habiller décemment et se chauffer durant les hivers rigoureux que nous avons connus entre 1940 et 1945 ?

Des familles ont-elles été éprouvées par des décès lors de l'invasion en mai 40, durant l'exode vers la France ou durant la bataille de Godinne en septembre 1944 ? Comment les Godinnois parvenaient-ils à envoyer du tabac à leurs prisonniers de guerre et à leurs déportés du travail obligatoire ? Certains ont-ils connu les camps de la mort ?

Que faisaient les Godinnois durant leurs loisirs ? Un mouvement de jeunesse existait-il ? Qu'apprenait-on à cette époque dans les deux écoles primaires ? Quels jeux pratiquaient les filles et les garçons durant les récréations ? Le collège Saint-Paul fonctionnait-il normalement ? Pourquoi plus de cinq cents personnes se sont-elles abritées dans ses caves ? À quelle occasion, les deux princes, Baudouin et Albert, ont-ils fait une brève apparition à Godinne ? Quel lien l'académicien Henry Bauchau, un des fondateurs des « Volontaires de Travail », avait-il avec Godinne ?

Comment les germanophiles ont-ils collaboré avec l'occupant ? Quel fut le comportement des soldats allemands casernes dans le village ?

Les réponses à ces questions et à de nombreuses autres se trouvent dans cette monographie, illustrée par cent septante photos, cartes et documents. Quatre-vingts témoignages complètent les informations provenant des archives et ouvrages consultés par l'auteur.

Publié le 26 mai 2020.

Mai 1940 : Rommel traverse l'Entre-Sambre-et-Meuse de Dinant à Landrecies

Auteurs : André Lépine et Guy Heynen Éditeur : Musée de Cerfontaine Date de publication : 1980

Cahier n° 415 du Musée de Cerfontaine,

40 pages, 45 photos et croquis et témoignage de G. Starcke

Disponible sur commande au Musée de Cerfontaine : 15,80 € + 5,00 € de port.

Courriel : musee.cerfontaine@skynet.be

Publié le 18 mai 2020.

La région de Florennes au début de la Seconde Guerre Mondiale 1940-1941

Un travail d’archives exceptionnel sur la seconde guerre mondiale dans notre région...

Prix de vente : 35,00 €

Auteur : Charlier Roland

Nombre de pages : 544

ISBN 978-2-80520-086-1

Le section ciné du club photo-ciné-son de Florennes, dont l'auteur faisait partie, tourne en 1984 - 1985 un film super 8 sur l'histoire de Florennes pendant la guerre 1940 - 1945.

Le film attirera cinq mille spectateurs, lors des projections à Florennes et au-delà. Notamment dans l'entité de Walcourt qui possède un cercle d'histoire très dynamique.

Parmi ses membres, l'historien local réputé Jean LEOTARD incite l'auteur à publier lm livre sur le sujet. L'idée fait son chemin, de nombreuses recherches complémentaires sont menées, pendant près de 25 ans, avec l'aide incontournable de Jean-Louis ROBA ; pour finalement aboutir à cet ouvrage.

Si le film se limitait à Florennes, le livre s'étend aux dix autres localités de l'entité et à une partie de l'Entre-Sambre-et-Meuse. Les différentes unités, françaises et allemandes, qui vont se trouver dans ce secteur, sont suivies dans leurs déplacements et combats.

Cette relation est rendue possible grâce aux informations provenant d'archives officielles mais aussi de documents familiaux. Les souffrances des civils sont aussi largement évoquées. La parole est laissée le plus souvent possible aux acteurs.

La relation historique est soutenue par cinq cents photos, graphiques, documents. Ce livre s'étend sur les deux premières années de guerre. L'auteur espère pouvoir en couvrir l'entièreté par deux futures publications.

Publié le 15 mai 2020.

La bataille de la Meuse. Volume 1 - De l'attaque allemande à la percée de Dinant : 10 mai-13 mai 1940

Auteur : Alexandre Thers

Paru le : 27 août 2002

Éditeur : Histoire et collections Série :

La bataille de la Meuse, n° 1

Collection : Les mini-guides Histoire et collections, n° 7

Permet de découvrir l'offensive des troupes allemandes en Belgique et en Hollande afin d'y fixer le maximum de troupes alliées avant de fondre sur la Meuse au mois de mai 1940. Présente notamment le déroulement des combats, les hommes, l'équipement et l'armement. Avec des informations pratiques sur les vestiges, les monuments et les musées commémoratifs à visiter.

Publié le 10 mai 2020.